Date(s)

22/09/2022 
19/02/2023

Lieu

33000 Bordeaux 

Disciplines

Infos pratiques

grande galerie, arc en rêve
Entrepôt Lainé,
7 rue Ferrère,
33000 Bordeaux

7€ plein tarif / 4€ tarif réduit + gratuité sous condition

Site web & Social media

Présentation

La salle de classe est-elle devenue obsolète ? A l’heure de la multiplication des outils d’apprentissage numérique, l’exposition s’intéresse à l’architecture de l’enseignement secondaire et aux espaces – souvent négligés – d’une phase pourtant fondamentale du développement humain : l’adolescence.

Considérée en simple termes d’espace, la salle de classe est aujourd’hui un environnement à la fois obsolète, immatériel et fluide : obsolète car il peut être désormais remplacé par des plateformes numériques comme Google Classroom ; immatériel car une grande partie de l’apprentissages ne passe plus par des éléments physiques mais par de simples actions ; fluide car il n’est plus clairement délimité, empiétant à la fois sur l’espace domestique et sur le quotidien des communautés qui entourent les élèves.

L’exposition salle de classe soumet à l’étude les espaces de l’enseignement secondaire, s’intéressant à cette période déconsidérée de la vie humaine qui se situe quelque part entre l’enfance – temps idéalisé de l’alphabétisation et du jeu – et l’université, berceau de la production collective des connaissances.

Sous les titres respectifs de Paysage, Inventaire et Laboratoire, l’exposition s’articule autour de trois chapitres. Le premier rassemble une collection de projets d’établissements scolaires issus de l’histoire de l’architecture moderne. Le deuxième dresse un inventaire d’exemples contemporains d’écoles secondaires remarquables. Le dernier prend la forme d’un plateau de télévision (à Lisbonne), faisant office de plateforme de débat et de diffusion de nouvelles idées pour l’architecture de l’apprentissage de demain.

L’exposition est coproduite avec Garagem Sul à Lisbonne et Z33 à Hasselt.

Artistes invités

Joaquim Moreno, commissaire de l’exposition commande photographique auprès de Paulo Catrica

Joaquim Moreno (Luanda, 1973) est architecte, diplômé de la Faculté d’architecture de l’université de Porto, titulaire d’un Master de la Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Barcelona et d’un doctorat de l’université de Princeton.
Il enseigne au département d’architecture de l’Institut universitaire de Lisbonne (ISCTE) et à l’Architectural Association de Londres (AA).
Il a été le commissaire, avec José Gil, du pavillon portugais à la Biennale d’architecture de Venise en 2008, et de l’exposition Carlo Scarpa – Túmulo Brion – Guido Guidi, au Garagem Sul du Centre Culturel de Belém en 2015.
Il est l’auteur de L’université à l’antenne : diffuser l’architecture moderne, ouvrage accompagné d’une exposition au Centre Canadien d’architecture (CCA) de Montréal en 2018. Il a également édité, avec Paula Pinto et Pedro Bandeira, la revue InSi(s)tu, a été le rédacteur du Jornal Arquitectos et collabore régulièrement à des publications nationales et internationales.

Les photographies de Paulo Catrica sont des explorations de paysages sociaux ; ses sujets vont de l’intérieur de l’opéra national portugais aux zones résidentielles des îles Galapagos en passant par l’architecture brutaliste des nouvelles villes du Royaume-Uni. Aucune figure humaine n’apparaît dans ces photographies descriptives, qui sont puissantes, voire inquiétantes, dans leur tranquillité. Catrica présente l’architecture et l’environnement bâti – les façons dont nous construisons et organisons nos espaces publics – comme une partie essentielle de notre condition culturelle contemporaine.

inauguration de l’exposition le jeudi 22 septembre conférence inaugurale avec Joaquim Moreno

Photo Conservatorio de Musica de aveiro Calouste Gulbenkian, Aveiro, Portugal, 2021 © Paulo Catrica