Date(s)

31/05/2022 
09/07/2022

Lieu

Saint-Pierre-Eglise 

Disciplines

Infos pratiques

Le 31 mai
Halle 901 de Saint-Pierre-Eglise, avec Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin
place de l’abbé Saint-Pierre
50330 Saint-Pierre-Eglise

Le 1er juin
Salle des fêtes de Montebourg, avec Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin
50310 Montebourg

Le 5 juin
Atelier de Paris / CDCN
Festival JUNE EVENTS
2 route du Champ de Manœuvre
75012 Paris

10 juin 2022
La Commanderie
Saint-Quentin-en-Yvelines

09 juillet 2022
Campo Santo
Orléans

Site web & Social media

Présentation

Avec le chorégraphe Marco da Silva Ferreira, le poids des corps, le poids de la musique et le poids des codes classiques ou hip hop s’envolent pour offrir des variations inédites, et inventer un nouvel espace de partage ouvert aux sensibilités. De tentatives fragiles en absurdités virtuoses, une autre vision de la grâce.

Quatre mains ? Avant tout quatre pieds, qui s’emparent de la scène comme on conquiert un espace laissé vacant. Dans toute leur pesanteur, ils assument la contradiction face aux suggestions de la musique, dont les notes virevoltent : attitudes de mauvais garçons, le dos courbés, les cuisses écartées… Les corps ne s’en laissent pas conter. Pour autant, il en faudra peu pour que la légèreté de la Fantaisie en fa mineur de Schubert devienne un terrain de jeu pour ces deux interprètes rompus aux danses urbaines. Attraper la pulsation en tressaillements d’épaules ou de jambes, mais aussi se lancer dans un pas de deux aussi fraternel que compétitif, tout en portés, en glissés, en piqués et en pointes détournées… Avec le chorégraphe Marco da Silva Ferreira, le poids des corps, le poids de la musique et le poids des codes classiques ou hip hop s’envolent pour offrir des variations inédites, et inventer un nouvel espace de partage ouvert aux sensibilités. De tentatives fragiles en absurdités virtuoses, une autre vision de la grâce.

Marco da Silva Ferreira (chorégraphe)

Né au Portugal, Marco da Silva Ferreira commence sa carrière de danseur en 2004. Il travaille en tant qu’interprète avec la Companhia de Dança do Norte, la Companhia Tok’art dans Made in time (Janvier 2011) et You never know how things are going to come together (février 2012) chorégraphié par André Mesquita. En 2012, Marco da Silva Ferreira est interprète dans EXIT 211-A de Elisabeth Lambeck, Anatomization de Sylvia Rijmer et dans Shelters de Hofesh Shechter par la Companhia Instável. Marco da Silva Ferreira a également dansé dans les projets de Victor Hugo Pontes Fuga sem fim, Rendez-vous (2011), A strange land (2012), Zoo (2013), Fall (2014) et Se Alguma Vez precisares da minha vida, vem e toma-o (2016). En 2014, Tiago Guedes a interprété Hoje et en 2015, il a dansé en solo dans Modo de utilização de Paulo Ribeiro. En tant que chorégraphe, Marco da Silva Ferreira a créé son premier solo Nevoeiro 21 ​​au théâtre Campo Alegre (2012). En mai 2013, Marco da Silva Ferreira est reçoit un prix pour la pièce Réplica … éplica … éplica. En juin de la même année, il créé A ilha avec Victor Hugo Pontes, une commande du festival 37.25-Núcleo de artes performativas et du festival Walk & talk Azores. Por minha culpa, minha tão grande culpa (2013), une co-création avec Mara Andrade, est créée en première à Palcos Instáveis ​​et en 2014, il créé Land (e) scape, une collaboration multidisciplinaire avec un artiste visuel et une installation sonore au festival Imaginarius. HU(R)MANO est créé en 2014 et continue de tourner dans le monde entier. En 2015, Marco da Silva Ferreira est invité par ESTUFA, pour créer b r u t o, une création pour danseurs non professionnels. Brother (2017) et BISONTE (2019) sont ses dernières créations.

Conception, chorégraphie, lumière Marco da Silva Ferreira
Interprété par Anka Postic, Chloé Robidoux
Conception et création sonore Rui Lima et Sérgio Martins, d’après Fantasie in F minor de Franz Schubert (Pianistes : Lígia Madeira et Luís Duarte ; Enregistrement et mixage : Suse Ribeiro)
Costumes Aleksandar Protic
Assistanat chorégraphique Elsa Dumontel

Durée 35 minutes (approximatif)
visuel © Marco da Silva Ferreira

Production déléguée centre chorégraphique national de Caen en Normandie
Coproduction Le Trident, scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, TANDEM scène nationale, Culture Commune, scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais, Espace 1789, scène conventionnée d’intérêt national pour la danse de Saint-Ouen, Atelier de Paris / CDCN, Conseil départemental du Calvados (en cours)
Avec le soutien de la Caisse des Dépôts
Prêt de studio La Bibi, Caen

Tournée

Avec Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-CotentinL

Le 31 mai  à Saint Pierre L’Eglise
Le 1er juin à Montebourg

Le 5 juin à Paris
Dans le cadre du festival JUNE EVENT

10 juin 2022 à  Saint-Quentin-en-Yvelines

09 juillet 2022 à Orléans
Festival L’été essentiel, organisé par la Mairie d’Orléans en partenariat avec la Scène nationale d’Orléans