Date(s)

09/10/2022 

Lieu

Montaigu 

Infos pratiques

Théâtre de Thalie
Esplanade de Verdun
85600 Montaigu

Site web & Social media

Présentation

Barroco Atlântico montre l’importance de « l’Europe musicale » au 18ème siècle dans laquelle les styles français et italiens principalement irriguent jusqu’aux musiciens portugais.

C’est bien autour de cette influence européenne que se construit le programme franco-portugais de l’Ensemble Baroque de Nantes Stradivaria.
« L’Abertura em Ré Maior », composée par le plus connu des clavecinistes portugais, Carlos Seixas, introduira ce programme.
Cette œuvre flamboyante est unique de la part d’un compositeur portugais tant le style est inspiré de la musique française avec ses motifs rythmiques et sa longue section fuguée.
A partir de ce travail instrumental sera présentée l’extraordinaire « Messe en fa majeur » pour solistes, chœur et orchestre, de Francisco Antonio de Almeida. Cette œuvre, dont l’agencement en 16 mouvements résulte des proportions du Nombre d’or, suit toutes les parties de l’Ordinarium, hormis le Benedictus. Par ce choix, Almeida créé un effet de suspension rhétorique spectaculaire !
En clôture de ce programme, La Nouvelle Chaconne de Pierre Montan Berton (1762), connue parfois sous le nom de « Chaconne de Lebreton », était célèbre au 18E siècle, et fut remarquée lors des fêtes organisées pour le mariage du Comte d’Artois, à l’orangerie de Versailles, en 1778.

Distribution

Joni MARTINEZ, Soprano Carlos MENA, Alto
Stradivaria – 11 musiciens
Daniel CUILLER, 1er violon, 3 violons 1, 2 altos, contrebasse, orgue, 2 hautbois, flûte
Flores de Mvsica – 12 musiciens
Joao Paulo JANEIRO, clavecin et direction, 3 violons 2, 2 violoncelles, violone, 2 cors, flûte, basson, théorbe
Chœur Aria Voce – 12 choristes (amateurs, non rémunérés)
Effectif réunit au plateau : 37 artistes de 4 nationalités différentes (France, Portugal, Espagne et Italie).

Joao JANEIRO, directeur de l’Ensemble Flores de Musica et claveciniste

Le claveciniste et chef Joao JANEIRO, directeur de l’Ensemble Flores de Musica.partage son activité professionnelle entre la recherche, les concerts, les enregistrements et l’enseignement. Il a étudié à Lisbonne, où il a terminé ses études en clavecin, orgue, clavicorde et musicologie historique.
Il a fondé et dirigé les ensembles Flores de Mvsica, Capella Joanina et l’orchestre baroque Concerto Ibérico, avec lesquels il a activement diffusé le patrimoine musical portugais à travers des concerts, des enregistrements de CD, des conférences et des master-classes. Il est responsable de plusieurs œuvres de création moderne de compositeurs baroques portugais. Il collabore avec des orchestres nationaux et étrangers et enregistre plusieurs CD sur des orgues et instruments historiques dédiés à la musique portugaise.
Il enseigne le clavecin, la musique de chambre, la basse continue et les classes d’interprétation historique à l’Ecole Supérieure des Arts ESART-IPCB et l’orgue à l’EMNSC.

Daniel Cuiller, directeur musical de Stradivaria et 1er violon

Daniel Cuiller est violoniste de formation.
En 1982, il crée l’Ensemble Baroque de France qui le mènera plus tard à diriger Stradivaria, orchestre spécialisé dans le répertoire baroque et classique. A la tête de Stradivaria, c’est une trentaine d’enregistrements qui vont porter au premier plan ses projets consacrés à l’interprétation sur instruments anciens, salués par de nombreuses critiques internationales.
Sa carrière de professeur le conduit auprès de nombreux Conservatoires, en France, ainsi qu’à Prague, aux Rencontres de l’Escorial (Madrid), et à l’Académie Internationale de Sablé (1992- 2002).
Il anime également des master-classes (Rome,Montréal, Calcutta, Taïwan, Pékin, Tokyo (C.C.F.).
La restitution et la re-création de la tragédie lyrique « Pirame et Thisbé » de Rebel et Francoeur (Angers Nantes Opéra-2007) fait suite à ses recherches à la B.N.F. Il a écrit la musique de scène de « Galantes Scènes » (A.N.O. & Bruxelles /2010-2011).
Daniel Cuiller a exhumé un « Te Deum » d’Henry Madin (1742) donné en concert et enregistré à la Chapelle Royale de Versailles avec l’Ensemble Baroque de Nantes et les Cris de Paris, (5 de Diapason).
En 2018, Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, l’a fait « Chevalier des Arts et Lettres ».